Conférence de Pierre Hillard et Alain Soral à Lyon : Nouvel ordre mondial : ordre ou chaos ?

C’est avec beaucoup de plaisir que je relaie cette conférence à laquelle je n’ai pu assisté de M. Hillard, historien spécialiste du NOM organisée par la section E&R Rhône Alpe.

Pierre Hillard introduit le livre dont il a fait une préface de 28 pages, un livre qui sort à point nommé pour toutes celles et ceux qui sont en recherche d’une vision macro, ou meta, de la géopolitique du 21 ème siècle. Il s’agit du livre de Caroll Quigley, « Histoire secrète de l’oligarchie anglo américaine » aux éditions Retour aux sources. Je vous invite vivement à vous procurer cet ouvrage, disponible à la FNAC et sur Amazon.

https://www.amazon.fr/Histoire-secr%C3%A8te-loligarchie-anglo-am%C3%A9ricaine-Carroll/dp/2355120625/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1463492900&sr=8-1&keywords=carroll+quigley

Pierre Hillard explique comment, au cours de l’histoire, une poignée de juifs saabatéo – franquiste prennent le pouvoir en Europe et dans le nouveau monde. Il démontre à travers ses recherches particulièrement fouillées et sourcées, comment le monde de la finance détenu par les juifs, suit une logique messianique talmudique, et finalement sioniste et mondialiste. Bref, on touche la où ça fait mal la gouvernance mondiale.

Rien de plus à ajouter à ce brillant exposé.

 

La mort de l’Allemagne Nazi

Bonjour.

Aujourd’hui une vidéo sur l’enfer que subit l’Allemagne et la société civile à la fin de la seconde guerre mondiale, de 1944 à 1947. Ce documentaire (« Hellstorm » ou « tempête infernale » dans sa traduction française) devrait être diffusé dans les collèges et lycées de France pour rendre compte de l’horreur que subirent les allemands durant cette période (au lieu de leur faire bouffer le journal d’Anne Frank de la 6ème à la terminale). C’est à un véritable génocide auquel se sont livrés les alliés dans une Allemagne exsangue. Dresde est le massacre le plus connu, mais partout en Allemagne une vengeance sans nom était orchestrée à l’est par les bourreaux juifs de Staline, à l’ouest par l’irresponsable Eisenhower. L’Allemagne perdit plus de soldats dans les camps de la mort américain (et français et polonais) qu’au combat.

Il y a eu une volonté délibérée de mettre le pays à terre, une politique de terre brulé, un pillage systématique, avec viol de masse, torture, disette, exécutions arbitraires, etc…

On dit souvent que se sont les vainqueurs qui écrivent l’Histoire, et c’est particulièrement vrai pour la seconde guerre mondiale. A Nuremberg, Churchill, Eisenhower, Staline auraient du être jugé pour crime de guerre et crime contre l’humanité, mais c’est eux qui tenaient la tribune…

J’essaie donc par ce présent documentaire de rétablir la vérité, en tout cas une vérité, qui n’est jamais relayée.

Voir également sur le blog la conférence de Jacques Pauwels, « le mythe de la bonne guerre » et le financement de l’industrie Nazi par les américains.

 

Je conclu par une certaine admiration pour ces germaniques qui ont fait preuve d’une résilience hors du commun, et de leur abnégation face aux horreurs qu’ils ont subit.